Voici les 5 étapes pour poser un film sur vos surfaces vitrées, teintées ou non :

1- La préparation

Il faut tout d’abord préparer votre chantier, faite le vide autour du plan de découpe, éloignez votre plan de travail à une distance de 1,50 à 2m de tous les éléments sensibles et protéger le mobilier qui ne peut être déplacé avec une bâche.

2- La découpe

Les films anti rayons UV, films solaire anti-chaleur ou contre l’éblouissement, sont en général des films adhésifs prédécoupés en atelier.  Il arrive parfois que la découpe s’effectue sur place, en fonction des contraintes du lieux. Une marge de 2cm de film est nécessaire en plus de la dimension prévue, pour parer à toutes les inégalités de surface du vitrage, un cutter est l’outil indispensable pour effectuer une découpe nette et précise.

3- Le nettoyage 

Vous devez vous assurer que toutes les impuretés ont été retirées du verre, aidez-vous d’un grattoir métallique pour bien enlever toutes les salissures incrustées sur le verre. Rincer soigneusement à l’eau claire, sur toute la surface et les contours du vitrage et terminer par un séchage scrupuleux. Utilisez des produits non détergents et non abrasifs pour ne pas endommager la surface et éviter les rayures. Vérifier bien que le verre est nu de toutes particules (cheveux, poussières) avant d’appliquer le film de protection solaire contre la chaleur, ou tout autres types de films protecteurs.

4- La pose 

Pour éviter que le film adhésif colle et complique l’application du film sur la surface vitrée, prenez soin de préparer un mélange composé d’eau et du produit de pose, la solution obtenue se comportera comme un agent glissant et neutralisera l’effet adhésif du film lors de la pose.

Disposez la partie adhésive avec son film protecteur face à vous et posez délicatement le film sur la vitre, enlever ensuite le liner de protection en le mouillant, petit à petit, sur toute la surface, une fois complétement humidifié retourner le film et appliquer la partie adhésive contre la vitre. Une fois ajusté, découpé l’excédent avec un cutter et un guide de coupe, en laissant 1 à 2mm maximum en bordure de joint ou de châssis. Maroufler, en exerçant cette fois une pression maximale, afin de permettre l’évacuation complète de l’eau qui va s’évacuer par la petite marge que l’on aura préalablement laissée entre le joint et le bord du film. 

 

5- Le marouflage

Cette opération doit être réalisée avec le plus grand soin. L’eau à évacuer est poussée à l’avant de la lame et non tirée, c’est le même geste que lorsque l’on nettoie une vitre. La face externe du film devra être lubrifiée sur l’extérieur, cela facilitera le glissement du liquide et assurera une pression suffisante pour assécher la surface en évitant un éventuel écrasement du film. On commence le marouflage par le centre et vers la droite, puis vers la gauche en partant du haut, récupérer l’excédant de liquide avec un papier absorbant. Essuyer ensuite toutes les traces visibles avec un chiffon propre et sec. En suivant toutes ses étapes à la lettre la pose devrait être parfaite et tenir sur la durée. Dans les cas de forts passages (accueil de public, d’enfants) ou en zone humides vous pouvez appliquer avec du silicone ou vernis marin, du silicone sur les contours du film afin d’éviter toutes tentatives d’arrachage ou de décollage dû à la condensation.